Relevé des registres GG1 et GG2

de la commune d'Ambleny (Aisne)

déposés aux Archives Départementales

de l'Aisne à Laon

1578 - 1616 et 1624 - 1710



Relevé effectué par

Laurent et Bernard Kokanosky


Le relevé des registres de baptêmes, mariages et décès de la commune d'Ambleny (Aisne) que vous trouverez ici est l'adaptation de deux ouvrages que j'ai déposés en 1994 aux A.D. de l'Aisne et à la Mairie d'Ambleny.

Le premier ouvrage contient les années 1578 - 1649, le second les années 1650 - 1699 et nous l'avons complété par les années 1700 - 1710 de façon à aller au bout du registre GG2.

Nous y avons aussi ajouté quelques compléments sous la rubrique "Annexes".


Nous avons découpé la période étudiée en tranches de 10 ans sauf pour le début (1578-1616) et la période finale qui comprend 11 ans. Chacune de ces périodes est accompagnée d'une table des naissances masculines, des naissances féminines (éventuellement des naissances de sexe non mentionné), de deux tables de mariages (par ordre alphabétique des époux et des épouses) et enfin, d'une table des décès. Ces tables sont accessibles par le menu situé sur la gauche de votre écran.


Au sujet du registre GG1

Le premier registre d'Ambleny (GG1) semble être en grande partie une recopie, du moins depuis son début jusqu'aux environs de l'année 1660. En effet, la table retranscrite ici fait apparaître des ratures, des inversions et quelques curiosités, comme le 15.11.1585 où l'on trouve la naissance de la femme de François Trélène, ou, à la page 3, la naissance de Charlotte Bourgeois à Ressons. De plus de nombreuses lignes sont cochées comme si le curé avait effectué une vérification à partir d'un autre registre. Enfin le faible nombre de naissances dans les années les plus anciennes pourrait signifier que n'ont été notées que les naissances des personnes vivantes à la date de rédaction de la table. La suite du registre, après une lacune 1617 - 1623, n'est qu'une succession d'actes de naissance rédigés visiblement de la même main sans aucune signature, (avec parfois un changement de rédacteur), certains actes étant même inachevés.

L'idée d'une recopie faite à partir d'un autre registre prend corps quand on lit dans un registre de contrôle des actes (AD Aisne, C 3868 folios 19 verso et 20 recto) aux dates des 18 et 19.08.1724 (entre autres car il y a 13 actes !) :

De ce jour, un extrait de dessus le registre des mariages de la paroisse d'Ambleny, par lequel il paraît que François de la Tombe, demt à Ambleny, et Jeanne Hallus, demt audit lieu, se sont épousés et mariés dans ladite paroisse d'Ambleny, le 10.12.1623, et délivré par Charpentier, greffier du bailliage, le 13 juillet 1724.

De ce jour, un extrait du registre des baptêmes de la paroisse de Saint Martin d'Ambleny, par lequel il paraît que le 30.12.1599, il a été baptisé une fille de Pierre Hallus et Crespine Guiblin, et délivré par Charpentier, greffier du bailliage, le 30 décembre 1723.

D'autres actes de naissance sont mentionnés :

Par certificat de Sencier, curé d'Ambleny :

 
      11.03.1668     : ° Marie, fille de Pierre Daussy. 
      06.01.1664     : ° Jean, fils de Jean de la Tombe et de Simone Sury 

Par certificat de Charpentier, greffier du bailliage

      11.09.1604     : ° fils de Pierre Hallus et Crespine Guiblin 
      28.03.1630     : ° fils de François de la Tombe et Jeanne de Hallus 
      18.02.1636     : ° fils des mêmes 
      St Michel 1639 : ° fille des mêmes 
      20.02.1640     : ° fils d'Henry Hallus et Magdelaine Barat 
      11.02.1676     : ° Anne, fille d'Antoine de la Tombe et Marie Varenflos 
      20.04.1674     : ° Antoinette, fille des mêmes 
      02.11.1681     : ° Claude, fils des mêmes 
      24.02.1700     : ° Claude, fils du même et de Françoise Marchand 

Enfin, dans le registre GG1 lui même, on peut lire après un acte daté d'avril 1656, cette phrase : Nota que le vieux registre commençant en 1571 est au présidial.

On peut en conclure que le vieux registre qui était au présidial, ensuite au greffe, et qui a sans doute été détruit par le feu lors de l'incendie du greffe de Soissons en 1814, commençait en 1571, contenait les mariages et les naissances (mais peut-être sans les prénoms des enfants), jusqu'environ 1650, (tout comme le début du registre GG1 de Ressons) et qu'il a été recopié par le curé qui a pris la peine d'inscrire les prénoms.


Au sujet du relevé

Relevé des actes de baptême

  On trouvera de gauche à droite, la date (jour/mois) de baptême, les prénom et nom de l'enfant suivis du prénom du père et du nom de la mère. En dessous, on lira les parrain et marraine, avec transcription de toutes les informations figurant dans l'acte, y compris quel a été l'officiant (vicaire ou curé du voisinage), sauf s'il s'agit du curé d'Ambleny lui même.

Relevé des actes de mariage (le premier est daté du 17 juin 1669)

  On y trouvera les noms des époux, des personnes qui les assistent, des témoins ainsi que les noms des personnes qui signent ou marquent. Toutes les informations contenues dans l'acte sont donc disponibles ici, à part la graphie des signatures, ce qui parfois permet de fructueuses découvertes.

Relevé des actes de décès (le premier date du 2 janvier 1675)

  Là encore, on trouvera tous les renseignements contenus dans l'acte, mais le plus souvent ces renseignements sont bien maigres....


Au sujet des noms et prénoms

La lecture des noms de famille est parfois difficile et les variantes orthographiques nombreuses. Aussi nous demandons au lecteur de faire preuve d'indulgence et de garder l'esprit ouvert lors de la recherche d'un nom particulier.

Exemples :   Demont, Demon ou Demond            Vernin ou Vervin 
             Drouet, Droy ou Droit              Pez, Pé, Plé ou Pelé 
             Faumont, Faulmont ou Fomont        Drest, Derest ou de Rest 
             Hallus, Hallu, Hallue, Halluet     ....... etc ........ 

Pour autant qu'il soit possible de le faire lors d'un relevé rapide aux AD, nous avons essayé de respecter l'orthographe parfois curieuse et ancienne des prénoms, comme Anthoine, Elaine, Margueritte, Chrespine, Nicolle, Simonne, Magdelaine ou Magdeleine, etc. Par contre, il est curieux de remarquer que Jean n'est pratiquement jamais écrit Jehan ....

De plus, pour chaque période de 10 ans, nous avons construit des tables alphabétiques des naissances masculines et féminines, des mariages et des décès (s'il y en a). Cependant dans celles-ci, nous n'avons pas tenu compte des très nombreuses variantes orthographiques rencontrées, nous contentant d'indiquer la forme moderne du nom ou du moins ce qui nous semble le plus s'en rapprocher comme par exemple Pé = Pelé = Pelet = Plé, de Rest = Derest = Drest, Jessien = Gessien, ... etc ....

De même, dans nos tables, nous avons classé le patronyme Melin avec celui de Molin. Cette variation orthographique apparaît principalement vers 1674 où Jacques, fils d'Antoine Molin et Judith Rousseau (° 10.02.1647), fait écrire son nom sous la forme Melin, ce qui fait apparaître des actes curieux où, dans la marge on lit Molin, alors que dans l'acte lui-même on lit Melin. Cela concerne essentiellement le couple Jacques Mo(e)lin - Marie Basselier qui se marient le 06.11.1674. Contrairement aux autres variations dans les patronymes, celle-ci semble systématique et peut-être délibérée; aussi le choix de classer les Melin parmi les Molin sera-t-il rappelé plusieurs fois.


Informations diverses

Abréviations employées  :  "jne"   =  "le jeune" 
                           "aîné"  =  "l'aîné" 
                           [blanc] =  nom ou prénom laissé en blanc 
                           ....... =  non déchiffré 
                           (??)    =  déchiffré mais douteux 
et suivant une date de décès   *   = inhumation dans l'église 

Des renseignements supplémentaires seront parfois insérés entre deux actes. Ils concernent des personnes qui sont nos ancêtres ou qui ont été rencontrées dans les actes du notaire d'Ambleny, au hasard de nos recherches. Ces renseignements seront précédés du mot Note. D'autres notes figurent aussi dans le registre lui même mais seront précédées, comme dans le registre, du mot Nota.